Les Résidences

RIVIERA
Du 1er au 12 août 2018
Formé en 2014, Riviera a vite trouvé ses marques à la croisée des genres entre Queens of the Stone Age, Foals et Arctic Monkeys. Accompagné par de brillants producteurs, Bryan Wilson (Arctic Monkeys, Carl Barat, Damon Albarn,…) puis Charles de Schutter (-M-, Talisco, Ghinzu,…), le feu sacré de Riviera ne cesse de grandir. Après Holy Fire, enregistré entre Bruxelles, New York et La Manekine, une trentaine de dates de concert notamment au mythique Bus Palladium, plusieurs master class sur notre terri-toire, Mehdi Benzadi, Jérémy Hoarau et Alexandre Demessence, artistes associés, posent à nouveau leur son rock et leur énergie généreuse « à la maison », comme ils disent, pour une cession de création et répétition.

COMPAGNIE DES PETITS PAS DANS LES GRANDS
Du 4 au 14 septembre - du 20 au 26 octobre
Artiste associée, Audrey Bonnefoy, directrice et metteuse en scène de la compagnie, poursuit son exploration des formes théâtrales liées à la marionnette entamée voici dix ans avec De la porte d’Orléans, présenté à la Manekine en 2015. Elle y répétera O’ Yuki à l’occasion de deux résidences de création, menées également chez nos voisins du Palace de Montataire, à La scène 55 de Mougins ; au Tas de sable - Ches Panses vertes, et au Cal de Clermont de L’Oise. Très investie également dans le travail de transmission mené sur notre territoire, notamment au collège Aubrac, elle ouvrira à tous les portes de ses répétitions le mercredi 12 septembre à 19h00.

ACHILLE
Du 18 au 20 septembre
Donia Berriri, alias Achille, commence le piano à l’âge de dix ans et se passionne pour la musique, en particulier pour le jazz, étudie l’harmonie, le piano et le saxophone. Accompagnatrice de Camélia Jordana, Achille a écrit au fil des routes ses premières chansons. En 2014, elle sort son premier EP, Achille, dont elle décide de garder le nom pour la scène, en hommage à Debussy, né Achille Claude. En 2017, sort Iris chez le label Le Furieux d’Antoine Sahler. Le spectacle Et si au clair de Lune, ni récital ni biopic, a pour ambition de faire entendre Debussy sous un autre jour, dans des champs éloignés de la musique classique. En 2018, nous célébrerons le centenaire de sa mort ; sans céder à la tentation du mausolée, Achille interroge ici une œuvre du patrimoine depuis son présent.

COMPAGNIES LE TOUR DU CADRAN ET TOURNER LA PAGE
Du 18 septembre au 4 octobre
Compagnie en résidence à La Manekine depuis 2015 avec le sou-tien du Département, de la Région et de l’Etat, Le tour du Cadran, dirigé par Pascal et Vincent Reverte, ouvre avec La Théorie de l’en-chantement un nouveau cycle de création. Après L’Étoffe des sou-venirs, un nouveau triptyque explorera la notion de commerce dans son acception la plus large et étymologique : être avec. Commerce des objets avec La Théorie de l’enchantement (page 20) créé en collaboration avec Fabrice Hervé et la compagnie Tourner la page, commerce amoureux avec Lamourlamour (voir ci-après) et com-merce du corps avec Peut-être Nadia.
Répétition ouverte le vendredi 28 septembre à 18h00.

ÉLISE NOIRAUD
Du 27 octobre au 5 novembre
La Manekine a accueilli Élise Noiraud en 2016 avec Les Fils de la terre qu’elle a mis en scène d’après un documentaire sur le monde paysan. Auteure et actrice, elle a entamé depuis 2013 avec non moins de succès, un cycle auto-fictionnel : Chapitre 1 : La Banane américaine, autour de l’enfance, Chapitre 2 : Pour que tu m’aimes encore, consacré à l’adolescence. Artiste associée, elle débutera à La Manekine les répétitions de ce troisième et dernier chapitre, centré sur l’entrée dans l’âge adulte.

ANTOINE SAHLER
Du 10 au 13 décembre
Auteur, compositeur, pianiste, multi-instrumentiste, il accompagne François Morel sur scène (page 18), il a fondé et dirige son propre label Le Furieux, écrit et compose des livres audio pour les enfants et pas que, crée de la musique de scène pour la compagnie Arti-chaut, Le tour du Cadran… Antoine Sahler mène toutes ces activi-tés de front, avec une égale générosité, qu’il joue à la Philarmonie de Paris, où qu’il intervienne auprès des élèves de primaire du terri-toire avec sa complice Lucrèce Sassella.
Artiste associé, on le retrouvera avec Achille, Armelle Dumoulin et François Puyalto pour une Semaine furieuse (les 18 et 19 janvier 2019) et pour un concert en solo (le 14 décembre 2018) qui précèdera la sortie de son nouvel album.

LA PIÈCE MONTÉE
Du 2 au 6 janvier
Laura Mariani et Anthony Binet ont créé En miettes à La Manekine voici deux saisons poursuivant le travail entamé depuis 2008 autour de la notion de seuil et de passage : passage de l’enfance à l’âge adulte, du rêve à la réalité, de la norme au monstre... Cette libre adaptation de Ionesco a depuis poursuivi une belle trajectoire, au Théâtre de Belleville à Paris et en Région Grand-Est, territoire d’im-plantation de la compagnie. Cette résidence de début d’année sera pour eux l’occasion de préparer la reprise du spectacle et la tournée 2019. Anthony Binet est en outre artiste associé. Depuis 2015, il a en charge les ateliers de pratique théâtrale enfants et adolescents, intervient régulièrement dans les dispositifs de transmission et par-ticipe activement à la vie du lieu.

LAURENT MADIOT ET LA TROUPE DU PHÉNIX
Du 7 au 11 janvier
Comédien, multi-instrumentiste, auteur et compositeur, Laurent Madiot crée la troupe du Phénix en 1995 avec son camarade Guil-laume Cramoisan. Il joue et compose pour Anne Bourgeois, Adel Hakim, pour Naïve jeunesse (dont The Nino’s chantent Nino Ferrer et The Joe’s chantent Joe Dassin), et bien sûr pour les Fouteurs de joie, Aude Léger et Antoine Sahler (La Tête de l’emploi) accueillis à La Manekine. Le Destin moyen d’un mec fabuleux (le 22 mars 2019) conçu avec Aude Léger qu’il retrouve à la mise en scène, sera créé au Théâtre du Chevalet à Noyon avant de venir à La Manekine faire les beaux jours du printemps. « Ce ne sera pas vraiment un conte, ni un concert ou une comédie musicale, encore moins un one- man show. Ce sera un moment fait de tout ça. »

CIE FRANCHEMENT, TU
Du 21 au 25 janvier
Nicolas Kerszenbaum, auteur et metteur en scène, a créé la com-pagnie Franchement, tu en 2005. Une quinzaine de spectacles ont depuis vu le jour, dont Nouveau héros, accueilli en 2016 et Défaites des maîtres et possesseurs présenté l’an passé, traçant le sillon d’une ligne esthétique oscillant entre expériences vécues et pro-blématiques universelles. Artiste associé, il anime notamment les ateliers adultes, tandis que la compagnie est en résidence d’im-plantation avec le soutien du Conseil Départemental, du Conseil Régional et de la DRAC Hauts-de-France. Avec Swann s’inclina poliment (le 25 janvier 2019), il propose une relecture subtile de Proust à la lueur du désir, de la passion et de la domination.
Répétition ouverte le 22 janvier à 19h00

DIPTYQUE THÉÂTRE ET THÉÂTRE DE L’AUTRE CÔTÉ
Du 9 au 15 février
Ayouba Ali, Mona El Yafi et Valérie Fernandez, tous trois artistes associés, ont l’an passé créé Desirium Tremens à l’issue d’une résidence à La Manekine. Réflexion sur le travail, ce spectacle a donné lieu à une large action de transmission auprès des collégiens du territoire autour de l’orientation professionnelle, mêlant lors de laboratoires artistes et professionnels, impliquant les élèves dans la réalisation d’une exposition présentée lors des représentations. Après une résidence à La Maison des Métallos à Paris, Desirium Tremens (le 26 février 2019) revient dans une nouvelle version et sera à nou-veau l’occasion d’inscrire la transmission au cœur du processus de création avec la participation des élèves du collège Aubrac.

FRÉDÉRIQUE KEDDARI DEVISME ET CIE NUAGE CITRON
Du 7 au 21 avril 
Frédérique Keddari Devisme est auteure et metteuse en scène. Après À 90 degrés avec Elisabeth Mazeev, présenté au Théâtre des Halles d’Avignon durant le festival 2017, elle a écrit et mettra en scène, en collaboration avec Vincent Reverte, À l’infini [du baiser], variation pour un quartet autour du désir. Anne Cantineau, Olivia Dalric, Ali Esmali et Stéphane Hervé, interprètes du projet, seront réunis dans la dernière ligne droite de la création avant les premières représentations au Théâtre de Belleville à Paris. Lors de la répétition ouverte du vendredi 12 avril à 20h00, nous aurons ainsi l’occasion de découvrir les ultimes réglages de la création. Frédé-rique Keddari Devisme est également l’une des auteurs associés au projet d’écriture itinérant 17 histoires 17 communes (le 14 juin 2019).

COMPAGNIE ARTICHAUT
Du 17 au 28 juin
Aude Léger, artiste associée, actrice, metteuse en scène et auteure coproduira et sera l’une des interprètes de Lamourlamour qui sera accueilli la saison prochaine en partenariat avec Le tour du Cadran, dont elle est la collaboratrice depuis sa création. Deuxième partie du triptyque Le Commerce du monde, Lamourlamour explore l’éternel amoureux. Six auteurs ont écrit autour du thème de l’amour : his-toires vécues, souvenirs amoureux, fantasmes, fictions se mêlent pour dessiner un portrait kaléidoscopique du couple amoureux. Sujet à la fois universel et des plus intimes, Lamourlamour s’ingé-nie à faire vibrer les différentes hypothèses qui se dégagent de ce schéma de couple en apparence si académique, dans une forme qui mêlera théâtre et chansons.

 

SPECTACLES
ven 14.12
Sortie d'album
dim 16.12
Spectacle de Noël
ven 18.01
Création
sam 19.01
Avec Antoine Sahler
mar 22.01
Swann s'inclina poliment
ven 01.02
CULTURE
10/11/2018
Exposition de ruches peintes, ruches anciennes, sculptures, photographies, organisée par l'Agrion de l'Oise à la galerie du musée La Mémoire des murs, Serge Ramond. Place de Piegaro à Verneuil-en-Halatte de 14h à 18h sauf les mardis et jours féries....
05/12/2018
Exposition sur la première guerre mondiale autour des bandes dessinées de Régis Hautière et Hardoc, à partir de 12 ans. À la médiathèque.
SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK